Héroïnes romantiques (Paris, Musée de la vie romantique, avril-septembre 2022) – Repenser les imaginaires collectifs d’un modèle féminin sacrifié

Ce texte est une version plus longue de ma recension parue dans la section « Le XIXe siècle en expositions » de la revue Le Magasin du XIXe siècle (n°12, C’est la fête !, 2022, p. 169-171).

Continuer la lecture de « Héroïnes romantiques (Paris, Musée de la vie romantique, avril-septembre 2022) – Repenser les imaginaires collectifs d’un modèle féminin sacrifié »

Laboratoire Corps, genre, arts | Retracer notre ciel

En parallèle du colloque des Jaseuses Constellations créatrices : héritages et réseaux féminins queer, j’ai organisé avec plusieurs membres du Laboratoire Corps, genre, arts de l’association EFiGiES une exposition virtuelle regroupant huit artistes et collectif. Intitulée Retracer notre ciel : constellations féministes et queer / archives et créations contemporaines, elle s’est achevée par une table-ronde que vous pouvez visionner ici et a été accompagnée par des capsules sonores dont j’ai réalisé le générique et le montage.

Image ci-dessus : Isaline Dupond Jacquemart & Mathilde Chauvel

Continuer la lecture de « Laboratoire Corps, genre, arts | Retracer notre ciel »

“Drawing the line” au XIXe siècle : nu et nudité, érotisme et obscénité

Ce texte est tiré de l’introduction à la séance « Les révolutions de la chair : enjeux du nu et de la nudité » que j’ai organisée le 25 janvier 2020 dans le cadre du séminaire des Doctoriales de la SERD et à laquelle participaient Claire Dupin de Beyssat, Lise Manin et Laurel Iber – le résumé de leurs communications se trouve à la fin de cet article.

Continuer la lecture de « “Drawing the line” au XIXe siècle : nu et nudité, érotisme et obscénité »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search